Les techniques de cambriolage préférées des cambrioleurs

Les techniques de cambriolage préférées des cambrioleurs

Les chiffres clés de 2016 viennent d’être publiés (décembre 2017) : on estime à 295 000 le nombre de cambriolages de résidences principales et secondaires confondues, dont 243 000 uniquement pour les résidences principales, soit près d’un cambriolage pour 100 ménages (source).
Les cambrioleurs, pour parvenir à leurs fins, utilisent des techniques de cambriolage sophistiquées et simples à la fois, bien connues des services de police. En voici quelques exemples concrets :

La fausse identité

– deux personnes sonnent à votre porte, munies de fausses cartes de police, d’agents EDF, ou d’autres fonctionnaires « de confiance ». Leur but est le repérage des lieux, ils reviendront plus tard, en votre absence.
– une personne vous téléphone et se présente comme étant un employé des télécoms (ou de la mairie, ou de la compagnie des eaux, ou autre….). En raison de travaux prévus dans votre quartier, cette personne souhaite connaître vos dates de congés ou vos heures d’absence. Quand la voie est libre, les cambrioleurs reviennent en toute tranquillité !

Le home-jacking

Une personne sonne à votre porte, prétendant qu’un accident vient d’avoir lieu devant chez vous, et sollicite votre aide. Pendant que vous portez secours au prétendu blessé, qui n’est autre qu’un complice, le cambrioleur n’a plus qu’à s’introduire chez vous !

La patience silencieuse

Il fait beau, vous êtes tranquillement chez vous, dedans ou dehors, les portes ou les fenêtres sont ouvertes. Le cambrioleur s’introduit subrepticement dans votre maison, se cache, attend votre départ, sort de sa cachette et ouvre de l’intérieur à un complice pour dévaliser votre maison !

La personne de petite taille

Les cambrioleurs surveillent votre maison. En votre absence, une personne de petite taille, souvent un enfant, s’introduit chez vous par une petite fenêtre laissée ouverte (très souvent la fenêtre des toilettes, de la cave ou de la buanderie), et ouvre de l’intérieur à ses complices restés en embuscade à l’extérieur.

Les faux ouvriers

Vous avez été surveillé, et dès votre départ, deux « ouvriers », munis d’une échelle et d’une boîte à outils, s’introduisent chez vous par une fenêtre située à l’étage et dérobent bijoux et objets précieux faciles à emporter. Personne ne pense à signaler la présence d’un « maçon » ou d’un « électricien » en l’absence du propriétaire des lieux….

Le faux déménagement

Ce procédé est utilisé dans les grandes villes, ou dans des quartiers résidentiels dans lesquels les voisins ne se connaissent pas forcément. Personne ne prête attention à un camion de déménagement et à des déménageurs travaillant en pleine journée ! Et pourtant, il s’agit bien d’un cambriolage !

Un cambriolage est toujours un traumatisme. Vous êtes assuré certes, mais rien ne peut remplacer le bijou de famille auquel vous étiez si attaché…
Pour votre sécurité et pour celle de vos biens, pour contrer ces techniques de cambriolage, PREVENTION et PROTECTION sont les maîtres-mots !

Articles qui pourraient vous intéresser dans cette même catégorie