Du maquillage pour éviter les caméras de vidéosurveillance

Du maquillage pour éviter les caméras de vidéosurveillance

Pour reconnaître facilement un individu, la caméra de surveillance munie d’un logiciel de reconnaissance faciale est l’idéal. Grâce à ce système, il est désormais possible d’identifier un visage grâce à une base de données déjà enregistrée. D’ailleurs, l’identification se fait en temps réel et la correspondance permet de faire intervenir rapidement les responsables concernés. Très efficace, cette nouvelle technologie est utilisée dans de nombreux établissements, car elle constitue une vraie révolution en matière de sécurité. Elle est désormais partout, que ce soit dans les casinos, les aéroports, les hôtels, les entreprises ou les commerces. De nombreuses villes utilisent cette technique pour reconnaître les visages dans les rues. À titre indicatif, il y a près de 4 millions de vidéosurveillances avec reconnaissance faciale au Royaume-Uni. En 2015, une association a compté près de 10 000 caméras dans plusieurs collectivités en France.

Se dissimuler des caméras de surveillance

Si les caméras de surveillance avec reconnaissance faciale permettent d’optimiser la sécurité, elles dérangent aussi certaines personnes. En effet, les technologies permettant de reconnaître les visages visent désormais de nombreux buts. Elles entraînent même la paranoïa chez certains individus. À Moscou, par exemple, il est quasiment impossible de faire un mètre sans être repéré par l’une de ces caméras de surveillance. C’est pourquoi de nombreux chercheurs ont tenté de trouver des moyens afin de contourner les algorithmes de surveillance de ces caméras. Un groupe de chercheurs de l’Université de Pittsburgh aux États-Unis a d’abord créé des paires de lunettes pour se dissimuler des vidéosurveillances. Ensuite, en 2010, CV Dazzle a eu l’idée de créer des coiffures et des maquillages permettant de ne pas être reconnu par les vidéosurveillances. D’ailleurs, un chercheur russe du nom de Grégory Bakunov a suivi ses traces et a même perfectionné cette technique.

Le maquillage pour piéger la reconnaissance faciale

Les maquillages et coiffures qui permettent de contourner les vidéosurveillances sont conçus de façon à piéger les algorithmes de reconnaissance faciale. Contrairement au maquillage classique, cette technique a d’abord fait l’objet d’une étude. Cette dernière consiste notamment à comprendre et à analyser la façon dont les caméras reconnaissent les visages. Ensuite, les zones susceptibles d’être reconnues sont soigneusement camouflées avec du maquillage ou des cheveux. Il y a notamment les yeux, le front et le nez. Notons que le résultat qui en ressort est totalement futuriste et donne un look très décalé au final. Il y a, par exemple, du maquillage en noir et blanc ou bien des mèches qui tombent entre les yeux. Toutefois, cette technique empêche les vidéosurveillances d’établir une quelconque correspondance des visages avec leurs bases de données. En effet, une fois maquillé et coiffé, il est quasiment impossible de reconnaître un visage humain. D’ailleurs, c’est une technique tellement efficace qu’elle permet de se faire passer pour quelqu’un d’autre. Elle pourrait même servir aux malfaiteurs. Même si elle connaît un réel succès, dissimuler un visage face à une vidéosurveillance est toujours interdit par la loi.

Nos services de sécurité

Découvrir nos solutions de télésurveillance pour particuliers

Je découvrekeyboard_arrow_right

Articles qui pourraient vous intéresser dans cette même catégorie