Des collégiens devenus assistants de sécurité incendie

Des collégiens devenus assistants de sécurité incendie

Deux établissements des Vosges ont reçu avec fierté leurs jeunes aspirants en sapeur-pompier. Le projet sur les « Cadets de la sécurité civile » a été fructueux, en voyant une dizaine de collégiens déployer leurs capacités afin de faire face aux situations alarmantes tel l’incendie dans les établissements scolaires.

A partir de 4,90€/mois

Découvrir nos solutions de sécurité incendie

Je découvrekeyboard_arrow_right

Une alliance préventive entre deux entités

L’Education nationale et le Service départemental d’incendie et de secours ont érigé un programme d’initiation pour des élèves volontaires issus de 3 collèges différents des Vosges, entre autres : Jules Ferry, Pierre et Marie Curie et Charles-Édouard Fixary. Il s’agit d’une formation de secourisme et de mise en application des consignes en cas d’incendie.
La signature de cette collaboration, par la Direction académique des services de l’Éducation nationale, a permis de canaliser la passion et le savoir-faire des collégiens pour qu’ils puissent apporter leur aide dans les situations les plus critiques avec la qualité d’assistant de sécurité.
Les jeunes collégiens sapeurs-pompiers se distinguent alors de leurs camarades de par cette belle réussite ayant pour mérite une responsabilité notable au sein de leurs établissements. Ce parcours est également une première étape vers une vraie carrière. Il se pourrait que, plus tard, ces jeunes participeront à des volontariats ou intégreront un cadre professionnel en tant que sapeur-pompier.

Jeunes participants au dispositif de sécurité incendie

Le Sdis et l’Education nationale visent à former les collégiens âgés de 13 à 14 ans. C’est, entre autres, une étape importante à franchir pour une préparation du Brevet national de jeune sapeur-pompier. 7 communes des Vosges : Mont-lès-Neufchâteau, Rebeuville, Soulosse-sous-Saint-Elophe, Coussey, Neufchâteau, Fruze et Landaville ont participé à la sélection, et ont vu naître le succès chez ces jeunes collégiens. Ces derniers intégreront désormais le programme d’éducation de sapeurs-pompiers volontaires d’ici trois ans. Ce serait alors une formation continue, se déroulant durant les années scolaires. Les qualifications des élèves pour cette première étape consistent à la maîtrise du comportement de sauvetage et de prévention et aux secours civiques de niveau 1. Le collège Pierre-et-Marie-Curie a accueilli ses 9 aspirants. Le dixième intervient au lycée agricole de Mirecourt.

L’objectif du programme

Être prêt et faire face aux sinistres n’est toujours pas évident pour tout le monde, même si des exercices de préparation se déroulent au sein des établissements. Ces exercices font alors partie intégrante du programme scolaire, en guise de prévention et de mise en sécurité. Mais cela n’est pas suffisant, du fait que pris au dépourvu, nul ne peut se maîtriser et agir avec bon sens. Le principal but du programme du Centre d’incendie et de secours de Neufchâteau est de mettre en place un système efficace avec plus de ressources pour optimiser la sécurité incendie dans les collèges, et d’assurer le suivi du plan de mise en sûreté en attendant l’intervention des secouristes.
Après la sortie de ces 10 jeunes secouristes, le Sdis et l’Education nationale espèrent avoir encore plus de succès avec une nouvelle année scolaire. Ils mettent ainsi en place une nouvelle campagne de recrutement pour les années à venir.

Articles qui pourraient vous intéresser dans cette même catégorie