Les usages naissants de la domotique

Les usages naissants de la domotique

La révolution du numérique a finalement gagné le cœur de nos maisons en transformant ces dernières en habitats intelligents et connectés. La domotique a longtemps été un fantasme de technophile mais elle est aujourd’hui devenue accessible à tous, techniquement comme financièrement. Le marché est donc en plein essor : les start-ups innovantes comme les grands groupes développent de façon exponentielle ces technologies. De nouveaux usages apparaissent dans de nombreux domaines, pour répondre aux besoins des foyers, en matière de confort, de sécurité et d’économie.

Un outil au service du confort

La domotique a de beaux jours devant elle en matière de confort. Il est en effet possible de contrôler tous les appareils électriques d’une maison à condition qu’ils soient équipés. Une box domotique connecte tous les appareils entre eux et sert de relais vers l’extérieur de la maison grâce au réseau Internet, ce qui permet de tout commander à distance avec un simple smartphone.

Il est donc possible d’allumer et d’éteindre les lampes à une heure précise, avec un détecteur de présence ou à distance. Cela est aussi possible pour les volets, le compteur électrique, les vannes d’eau et de gaz… Mais encore plus intéressant pour les retours de vacances par exemple, il est possible de « réveiller » sa maison en déclenchant la ventilation, en réglant le thermostat et en allumant le chauffe-eau.

La domotique permet aussi d’interagir avec les appareils de divertissement en offrant un contrôle complet sur la sonorisation de plusieurs pièces en même temps ou sur des téléviseurs et ordinateurs. Une autre possibilité pour contrôler des appareils non prévus pour la domotique, comme un téléphone fixe, est de les brancher sur une prise électrique dont l’alimentation est contrôlée par la box domotique.

Une domotique de surveillance et de sécurité

La domotique se révèle être un allié très utile pour veiller sur ses enfants. Les serrures connectées permettent de savoir qui entre et qui sort de la maison. Il est aussi possible d’éteindre les lumières, de couper le gaz pour éviter les accidents domestiques ou de limiter l’utilisation de la télé, de la console ou d’Internet. Si l’on a des enfants en bas âge, il peut être rassurant d’avoir une caméra ou une sonorisation de la pièce pour vérifier que tout va bien depuis une autre pièce ou en sortant un instant dans le jardin.

Un autre public à risques qui plébiscite l’utilisation de la smarthome, c’est le troisième âge. Les seniors peuvent craindre une mauvaise chute ou une perte de conscience. Si cela arrive alors que la personne est seule, un système d’alerte et d’assistance peut être très appréciable. Ces technologies permettent de maintenir une personne seule chez elle aussi longtemps que possible sans pour autant recourir à une présence humaine continue. La domotique se met aussi au service des seniors.

Enfin, la sécurité, c’est aussi celle qui garantit le domicile contre les intrusions malveillantes, les cambriolages, les inondations, incendies ou fuites de gaz. Encore une fois, une box domotique paramétrable et connectée peut servir de pont entre les détecteurs installés sur place (présence, mouvement, humidité, chaleur, fumée, etc) et les services de secours ou l’utilisateur par une notification, un SMS, un mail ou même un appel. La dissuasion est aussi de mise, par le déclenchement d’une alarme, l’allumage de toutes les lumières ou le verrouillage de certaines serrures connectées (des voleurs se sont déjà retrouvés enfermés dans une maison jusqu’à l’arrivée de la police). On assiste à une fusion entre la domotique et la sécurité en un seul système intégré qui répond à tous les besoins pour donner une intelligence à la maison.

Un investissement gagnant pour maîtriser sa consommation énergétique

La domotique permet aujourd’hui d’économiser des sommes importantes en gardant le contrôle sur sa consommation énergétique. Tous les appareils peuvent être déconnectés à distance, le chauffage peut être finement optimisé et les lumières ne restent plus allumées des heures durant. La box domotique fournit des rapports détaillés sur l’utilisation et la consommation énergétique des appareils qu’elle contrôle afin d’identifier et de remplacer les mauvais élèves.

D’une autre façon, la domotique a inspiré les fournisseurs d’énergie qui ont développé des compteurs connectés. Les compteurs tels que Gazpar de Grdf, Linky d’Erdf ou ceux développés et posés en grande quantité par Veolia et la SAUR (eau potable), permettent non seulement de fournir un relevé de consommation à distance, mais aussi de suivre sa consommation en direct, de paramétrer des alertes et de détecter des fuites.

Articles qui pourraient vous intéresser dans cette même catégorie