Les français et les objets connectés

Les français et les objets connectés

Opinionway a réalisé cette année une étude consacrée à la perception des objets connectés au sein de la population française. La deuxième édition de ce baromètre résulte de l’analyse des réponses fournies par 1070 personnes représentatives de la population française entre le 8 et le 12 mars 2017. Les données mises en évidence permettent de voir comment la domotique a su se faire une place dans la vie des Français en l’espace d’un an. Aujourd’hui, 9 personnes interrogées sur 10 sont capables de citer au moins un objet connecté.

Un intérêt accru pour les objets connectés

Par rapport aux résultats obtenus en 2016, les différences sont nombreuses dans cette nouvelle étude. On observe que 45 % des Français qualifient les objets connectés de « révolution », soit 10 % de plus que l’année précédente. Seuls 11 % des individus interrogés y voient encore un « phénomène de mode ». Par ailleurs, près de 6 personnes interrogées sur 10 déclarent connaître très bien ou plutôt bien les objets connectés (hausse de 14 points par rapport à 2016). Mieux connus et mieux compris, les objets connectés ont pleinement intégré la vie des Français au cours de l’année écoulée. L’étude montre que 9 personnes sur 10 peuvent citer un objet connecté (la smartwatch et le smartphone sont les deux plus souvent évoqués). De manière générale, on constate une meilleure connaissance de la part des Français quant aux objets connectés. Un chiffre le confirme : ils sont 52 % à posséder au moins un objet connecté en 2017, contre seulement 35 % en 2016. Parmi les objets connectés les plus achetés, on peut évoquer les télévisions connectées (29 %), les alarmes et les caméras connectées (12 %), les bracelets connectés (12 %) ou bien encore les montres connectées (11 %).

Les avantages et les inconvénients perçus par les Français

Le baromètre Opinionway 2017 livre d’autres enseignements dignes d’être considérés. Il est possible de voir de façon claire que les avantages conférés par les objets connectés sont beaucoup mieux compris par les personnes interrogées. Les fonctions relevant de « l’alerting » (alerte en temps réel, en cas d’urgence à domicile par exemple) sont reconnues comme un véritable atout par 50 % des personnes interrogées. Il s’agit de l’avantage principal des objets connectés pour les Français. La surveillance à distance de leur logement et la possibilité de mieux contrôler la consommation d’eau, de gaz et d’électricité sont également citées. La sécurité et les économies pouvant être réalisées sont les deux facteurs évoqués en premier comme des avantages obtenus grâce aux objets connectés. L’étude révèle cependant que les Français identifient certains freins nuisant à la démocratisation des objets connectés : le prix, la sécurité et le risque de dépendance. Pour 46 % des individus ayant pris part à l’étude, les objets connectés sont encore « trop chers ». Ils sont également 42 % à craindre pour la confidentialité et la sécurité des données transmises par ce biais (une augmentation de 9 points par rapport à 2016). De manière plus surprenante enfin, un tiers des Français semblent redouter une dépendance vis-à-vis de ces nouvelles technologies.

A partir de 4,90€/mois

Découvrir nos solutions de sécurité incendie

Je découvrekeyboard_arrow_right

Articles qui pourraient vous intéresser dans cette même catégorie