Assurance et domotique : où en est-on ?

Assurance et domotique : où en est-on ?

Le terme “domotique” est la contraction de domicile et technique, ce qui renvoie à la notion de maison intelligente. Il s’agit d’une combinaison de plusieurs technologies faisant appel à l’automatisme et à l’informatique, par le biais d’appareils électroniques. Le concept a été mis en place dans l’objectif de répondre aux exigences afférentes au bien-être et à la protection des occupants d’un bâtiment.

Influences de la connectivité sur l’assurance habitation

Les géants de la technologie ont tiré profit du succès des objets connectés pour en faire des éléments indispensables dans une habitation. C’est notamment le cas de Google qui s’est approprié des systèmes de détection de fumée et de vidéosurveillance à l’efficacité approuvée. Les assureurs ont eux aussi sauté sur cette occasion pour offrir des prestations répondant mieux aux besoins de leurs clients. Le duo assurance et domotique s’articule notamment autour de deux axes :
– Les appareils connectés : technologies en rapport avec l’alimentation énergétique du bâtiment, commande des ouvertures (portes et volets), dispositifs lumineux, détecteurs de fumée.
– Les systèmes de surveillance : détecteurs de mouvement, détecteurs de présence, caméra de surveillance, alarmes et tout ce qui permet de maximiser la sécurisation des lieux.
Selon les assureurs, le recours aux objets connectés a une incidence positive dans la mesure où une maison intelligente est moins vulnérable aux sinistres. En effet, la connectivité garantit un niveau de protection nettement plus élevé dans la mesure où la surveillance est constante. Les risques de cambriolage, d’incendie, de tentatives d’effraction ou encore les dégâts des eaux sont aussi moins nombreux dans les domiciles où un système de domotique a été installé. Selon le site lecomparateurassurance.com, les sinistres sont réduits de 50 % grâce à la connectivité.

Des formules d’assurance spécifiquement élaborées pour les maisons intelligentes

Les assureurs ne négligent pas les formules classiques. Cependant, la révolution engendrée par la connectivité les incite à proposer des offres qui s’accordent spécifiquement aux domiciles et aux bâtiments professionnels connectés. Des formules sont de ce fait étudiées en fonction des équipements mis en place, ce qui aboutit à des tarifs sur mesure.
Dans le cas d’AXA, l’assurance ne repose pas uniquement sur les systèmes choisis par l’assuré. C’est l’assureur lui-même qui propose une solution technologique. La proposition “à la carte” qui a vu le jour en 2015 inclut une application dédiée. La protection concerne principalement les risques d’incendie et d’intrusion. L’assureur offre à ses clients la perspective de choisir parmi plusieurs systèmes comme des prises électriques intelligentes, des appareils de vidéosurveillance et autres équipements disponibles chez un fournisseur partenaire.
Une telle maison connectée est indubitablement avantageuse dans la mesure où les équipements sont agréés par l’assurance. Il s’agit d’un gage de fiabilité qui s’accompagne d’une tarification juste.
Toujours selon les chiffres communiqués par lecomparateurassurance.com, il n’y aurait que 7 % des habitations françaises qui bénéficient actuellement des atouts de la connectivité. Les ménages hésitent surtout en raison de l’investissement nécessaire, puisqu’il faut compter une moyenne mensuelle de 52 € pour jouir des avantages de la maison intelligente.

Nos services de sécurité

Découvrir nos solutions de télésurveillance pour particuliers

Je découvrekeyboard_arrow_right

Articles qui pourraient vous intéresser dans cette même catégorie