Effet de la pollution de l’air sur la santé : 6 conséquences

Effet de la pollution de l’air sur la santé : 6 conséquences

Avec près d’1,3 million de décès par an dans le monde, l’impact de la pollution de l’air sur la santé est bien réel. A l’instar de plusieurs pays, la France n’est pas épargnée par ce phénomène aux effets dévastateurs. Selon l’Agence de santé publique France, ce sont environ 48.000 personnes qui meurent chaque année dans l’Hexagone du fait de la présence de particules nocives dans l’air. Découvrez dans cet article les principales conséquences sur la santé d’une exposition à l’air pollué.

Les effets de la population de l’air sur la santé

Comme mentionné d’entrée de jeu en introduction, les conséquences de la pollution de l’air sur la santé sont nombreuses. On peut citer notamment :

  • Des affections du système reproducteur : Les appareils reproducteurs mâles et femelles sont touchés par la pollution atmosphérique. En plus des naissances prématurées, l’air pollué a d’autres effets néfastes tels que la mortalité intra-utérine ou encore la régression de la fertilité masculine.
  • Des cancers des voies respiratoires et des poumons : Même si elle n’est pas la cause majeure des cancers des poumons et des voies respiratoires, la pollution constitue un facteur capable de les provoquer.
  • Des maladies-cardiovasculaires : Les polluants atmosphériques peuvent favoriser le déclenchement des angines de poitrine, des infarctus du myocarde ainsi que des accidents vasculaires cérébraux plus connus sous l’appellation AVC.
  • Des crises d’asthme : L’air pollué est la principale origine de l’aggravation ou du déclenchement des crises d’asthme. Les particules nocives présentes dans l’air causent entre 10 % et 35 % des cas de cette maladie chaque année.
  • Des bronchites chroniques ou aiguës : Les polluants de l’air agissent négativement sur les bronches en les fragilisant. Celles-ci sont donc plus vulnérables aux bactéries et aux virus dont la présence favorise le développement de bronchites chroniques ou aiguës. Pour vous donner une idée des effets de la pollution de l’air, ce sont plus de 950.000 cas de bronchite aiguë et 134.000 nouveaux cas de bronchite chronique qui sont causés par celle-ci. Sans traitement adéquat, les bronchites chroniques peuvent se transformer en broncho-pneumopathie chronique obstructive. On estime que 0 % à 15 % des cas de cette dernière pathologie sont provoqués par la pollution atmosphérique.
  • Des allergies au pollen : Des crises d’allergies peuvent être provoquées par les particules polluantes de l’air. Elles favorisent la libération par les grains de pollen à l’origine des allergies.

Des catégories de la population plus exposées que d’autres

La pollution de l’air n’agit pas de la même manière sur les différentes catégories de la population. Certaines personnes du fait de leur état, de l’âge ou des conditions sociales présentent une vulnérabilité plus accrue. Ainsi, selon l’Organisation mondiale de la santé, les personnes qui souffrent déjà d’une pathologie peuvent voir leur état s’aggraver par les particules polluantes de l’air. L’institution onusienne en charge des questions sanitaires dans le monde révèle par ailleurs que les ménages à revenus faibles, les personnes âgées et les enfants font aussi partie des catégories les plus exposées aux effets négatifs de la pollution sur la santé.

Articles qui pourraient vous intéresser dans cette même catégorie