Vols de véhicules en France en 2017

Vols de véhicules en France en 2017

Selon les statistiques des vols de véhicules (automobiles et deux-roues motorisés) issues de l’étude « Cadre de vie et sécurité », le nombre de victimes de vol ou de tentative de vol de voitures s’élevait à 238 000 ménages en 2016. Celui des deux-roues à moteur était estimé à 96 000 pour la même année. Le vol de véhicules est donc un phénomène réel en France même si la proportion concernée reste faible par rapport à l’ensemble des ménages français. Les Français ont-ils alors des raisons de s’inquiéter ? Les informations fournies par l’enquête susmentionnée permettent de répondre à cette interrogation capitale.

Un taux élevé de plaintes en matière de vol de véhicules en France

Les chiffres de l’enquête « Cadre de vie et sécurité » révèlent que les personnes victimes de vol ou tentative de vol de leur véhicule portent plainte soit à la gendarmerie soit au commissariat dans leur grande majorité. Les taux sont de 92 % entre 2012 et 2016 pour les victimes de vol de voitures et de 37 % au niveau de la tentative de vol sur la même période. L’étude indique cependant une baisse du nombre de vols de véhicules en 2017. C’est une tendance qui s’observe depuis ces 10 dernières années. En moyenne, moins de 154 000 véhicules ont été volés en 2017. Le développement de solutions de sécurité de plus en plus performantes pourrait être l’une des explications possibles de ce recul.

Des différences territoriales au niveau de la répartition des vols de véhicules

Des différences notables en termes de répartition territoriale des vols de véhicules sont relevées par l’enquête. Pour ce qui est des vols de véhicules par région, l’Île-de-France et la région PACA ont les taux d’incidence les plus importants. Dans ces zones, 4 faits de vol pour 1 000 habitants ont été signalés. Avec moins d’1,5 vol pour 1 000 habitants, la Bretagne et le Grand-Est sont les deux régions les plus épargnées par ce phénomène. Les plus importants vols ayant été réalisés en Occitanie, Corse, Auvergne-Rhône-Alpes et dans les Hauts-de-France. Le nombre de vols de véhicules par département ou région a significativement diminué en 2017 sur l’ensemble du territoire de manière générale. Il est toujours en augmentation en Bretagne.

Les personnes morales moins touchées par le phénomène du vol de véhicules

L’enquête « Cadre de vie et sécurité » révèle que les personnes morales ne représentent que 14 % des victimes de vol de voitures et 5 % pour les deux-roues. Ce qui signifie que les personnes physiques demeurent la catégorie la plus touchée avec un ratio de 1.4 victime pour 1 000 habitants. Le plus grand nombre de vol d’automobiles est enregistré chez les hommes. Quant aux jeunes hommes, ils sont les plus touchés au niveau des deux-roues.

Proportion importante des mineurs parmi les auteurs présumés

Parmi les auteurs présumés de vol ou de tentative de vol, le nombre de mineurs inquiète. Sur les 12 400 personnes mises en cause en 2017, un tiers ont moins de 18 ans. Ces voleurs de véhicules motorisés, pour la plupart des hommes, sont souvent jeunes. Plus de 83 % des auteurs présumés enregistrés dans les fichiers de la police et de la gendarmerie n’ont pas encore 30 ans.

Articles qui pourraient vous intéresser dans cette même catégorie