Télésurveillance et vidéosurveillance : quelle différence ?

Télésurveillance et vidéosurveillance : quelle différence ?

Quelle différence entre télésurveillance et vidéosurveillance ?

Vidéosurveillance et télésurveillance sont des termes que l’on entend souvent et qu’on rencontre à tort employés comme des synonymes. Les particuliers mais aussi les médias utilisent un terme pour l’autre, souvent peu informés sur la réalité qui se cache derrière ces mots obscurs. Pourtant, dans une société où la présence de telles notions s’intensifie et où le besoin de sécurité n’a jamais été aussi fort, il est primordial de saisir la nuance. Alors, télésurveillance et vidéosurveillance, en quoi n’est-ce pas la même chose ?

Qu’est-ce que la vidéosurveillance ?

Si elle diffère de la télésurveillance, la vidéosurveillance admet néanmoins un synonyme qu’il est bon de rappeler : la vidéoprotection. Par vidéosurveillance au sens strict, on entend donc une installation de caméras organisées en réseau afin de filmer, en continu ou à heures fixes, une zone préalablement des images filmées à distance depuis un autre lieu. Encore peu présente et peu connue dans les années 1990, la vidéosurveillance connaît un succès grandissant depuis une vingtaine d’années. Malgré les technologies de plus en plus avancées mises à son service, ce système est vivement critiqué pour son manque d’utilité pratique. L’enregistrement d’une scène n’implique effectivement pas toujours une possibilité d’intervenir sur le terrain en cas de menace ou danger. Sans déploiement de forces ou de moyens de lutte, le système devient alors rapidement inutile. Malgré tout, il reste largement apprécié des collectivités territoriales. La vidéosurveillance est utilisée tant en milieu public que privé. Un particulier a donc parfaitement le droit d’équiper sa propriété d’un tel système d’enregistrement. La loi prévoit toutefois quelques restrictions, telle l’interdiction de filmer les zones publiques aux alentours ou le terrain du voisin, ce qui semble logique. De plus, en cas de présence régulière de personnel comme des nourrices ou l’aide à la personne, l’individu est dans l’obligation de mentionner l’installation.

Qu’est-ce que la télésurveillance ?

Si le concept de vidéosurveillance semble maintenant clair, qu’en est-il de la télésurveillance ? A l’inverse de la vidéosurveillance, la télésurveillance suppose obligatoirement un enregistrement permanent, de jour comme de nuit, en semaine comme le week-end. De plus, dans le cas d’une télésurveillance, la mise à disposition de personnel de sécurité est assurée, ce qui n’est pas vrai dans le cas précédent. Ainsi, si vous équipez votre propriété ou votre entreprise d’un tel dispositif, un système d’alarme se déclenchera à la moindre intrusion. Enregistrements et photos à l’appui, les agents pourront rapidement analyser le problème et le régler eux-mêmes sur place ou en faisant appel à des services adaptés (police, pompiers, urgences…) si cela est nécessaire. En cas d’absence, vous serez immédiatement tenu informé de la situation, dans la plupart des cas par moyen téléphonique. Le reste du temps, autrement dit en l’absence de menace, le réseau de surveillance ne prendra pas d’enregistrement des lieux. Cette variante, en plus de sa plus grande efficacité, est donc également appréciée pour sa considération de la vie privée.

Articles qui pourraient vous intéresser dans cette même catégorie