Les vols dans les véhicules et les vols d’accessoires sur les véhicules

Les vols dans les véhicules et les vols d’accessoires sur les véhicules

Même si seulement 2 % des ménages sont touchés, le nombre de vols dans les véhicules ne demeure pas moins élevé en France. L’étude Insécurité et délinquance en 2017 fournit des statistiques des vols dans les véhicules fiables permettant de se faire une idée de l’ampleur de ce type d’infraction dans l’Hexagone.

Les chiffres sur le vol dans les véhicules et le vol d’accessoires dans les véhicules en France

Les services de police et de gendarmerie ont enregistré 563 000 déclarations de vol ou de tentative de vol dans les véhicules en 2016. Selon l’enquête, 50 % des objets ont été dérobés dans les automobiles et 46 % sur celles-ci durant la période 2014-2016. L’argent liquide, le matériel informatique, les cartes bancaires et chèques, les logos de marque, les rétroviseurs, les documents ou encore les vêtements font partie des accessoires et objets concernés. Contrairement au vol des véhicules, les victimes ne portent pas assez souvent plainte. Une personne sur trois a déposé une plainte pour vol d’accessoires dans les véhicules de 2012 à 2017.
Les auteurs de cette étude notent une stabilisation et une poursuite de la tendance baissière des vols d’accessoires dans les véhicules en France en 2017. Ce qui est une bonne nouvelle pour les propriétaires de véhicules de tous genres. L’effort dans la recherche d’équipements de sécurité plus efficaces doit être maintenu et s’intensifier au besoin. Et dans ce domaine, les solutions ne manquent pas pour obtenir une protection optimale contre ces infractions.

Répartition des vols dans les véhicules : différences territoriales importantes

Le constat sur le nombre de vols dans les véhicules par région et département est assez édifiant. Les zones les plus exposées à ce phénomène sont les grandes agglomérations de Province. Avec une moyenne de 5 vols pour 1000 habitants, la région PACA, l’Occitanie et l’Île-de-France demeurent les régions les plus touchées par ces infractions. L’étude souligne également la proximité entre grandes et petites agglomérations en termes de niveau de délinquance. Les communes rurales étant moins épargnées à en croire les chiffres de l’enquête. Dans le même ordre d’idées, la répartition des vols dans les véhicules par département n’est pas identique sur l’ensemble du territoire français. Une hausse est observable sur un ensemble de départements allant de l’Indre-et-Loire au Tarn-et-Garonne. Sont ainsi concernés tous ceux qui se trouvent autour de l’Alsace et sur l’axe Bordeaux-Lyon.

Victimes et présumés : qui sont-ils ?

Pour ce qui est des victimes, elles relèvent de toutes les catégories d’âge. Jeunes comme adultes sont touchés par les vols d’accessoires à l’intérieur et l’extérieur des véhicules. Ici encore, les personnes physiques sont les proies préférées des auteurs de ces infractions. Sur 266 000 victimes enregistrées en 2016, 18 % seulement sont des personnes morales. Quant aux présumés des vols dans les véhicules et des vols d’accessoires sur les véhicules, l’étude relève une proportion importante d’étrangers africains et européens. Sur les 15 000 personnes mises en cause en 2017 par les forces de l’ordre, 15 % sont d’origine africaine, 77 % de nationalité française et 7 % d’une nationalité d’un pays européen autre que la France.

Articles qui pourraient vous intéresser dans cette même catégorie