Les obligations d’un employeur concernant la sécurité incendie au travail

Les obligations d’un employeur concernant la sécurité incendie au travail

Sur le lieu de travail, la sécurité des employés et de l’ensemble du personnel doit être assurée de manière optimale. Dans ce sens, le Code du travail prévoit un décret quant à la prévention et à la lutte des incendies. Ce dernier préconise une sécurité incendie sur le lieu de travail, notamment par l’installation de divers équipements spécifiques. Zoom sur les obligations et les mesures nécessaires que se doit de prendre tout employeur.

Les consignes et les équipements pour assurer la sécurité de tous sur le lieu de travail

Toute entreprise française se doit de mettre en application les consignes stipulées dans le décret sur la sécurité incendie, qu’il s’agisse des PME ou des grosses entreprises, des sociétés privées ou des entreprises publiques. Ces consignes sont affichées dans le lieu de travail, visibles par tout le monde. Celles-ci rappellent notamment les équipements obligatoires. En effet, les locaux doivent être aménagés en fonction du respect des règles de sécurité.
Parmi le matériel obligatoire, figure un système de sécurité incendie. L’entreprise doit également installer un système d’alarme sonore si son effectif est d’au moins cinquante personnes. Celle-ci doit pouvoir être entendue en tout point du bâtiment.
Parmi les équipements obligatoires, se trouve également tout le matériel nécessaire pour lutter contre un incendie afin d’assurer le mieux possible la protection des employés. Les locaux doivent disposer d’un extincteur à eau pulvérisée installé dans un endroit stratégique et accessible par tous. Le nombre d’extincteurs nécessaires s’évalue en fonction de la taille des locaux.
Les autres équipements sont des colonnes sèches ou humides, des robinets d’incendie armés, des installations fixes d’extinction automatique d’incendie et des systèmes prévus pour projeter du sable ou de la terre meuble.
A noter que l’entreprise doit veiller à ce que ses locaux soient toujours propres et dégagés de tout encombrement. Cela évite notamment la propagation trop rapide du feu.
Enfin, le document affiché reprenant toutes les consignes de sécurité doit renseigner sur les personnes désignées pour faire marcher le matériel et rappeler le devoir de chacun de donner l’alarme le plus vite possible.
En cas de non-respect de la réglementation incendie sur le lieu de travail, l’entreprise s’expose à des poursuites judiciaires. En effet, tout employé constatant un manquement au respect des règles dispose d’un droit d’alerte, auquel cas l’inspection du travail effectue une visite et prend les mesures nécessaires.

Des personnes formées pour une sécurité optimale

L’obligation d’un employeur concerne également son devoir de former le personnel de son entreprise à la sécurité incendie. La réglementation précise notamment qu’un employé sur dix par secteur doit avoir suivi une formation en ce sens. Parmi les personnes en charge d’assurer la sécurité, il devra obligatoirement y en avoir une qui s’occupe de la première intervention (elle doit, entre autres, savoir utiliser les extincteurs). Une autre personne sera désignée pour l’évacuation. Celle-ci définira notamment les rôles de chacun. Et enfin, une troisième personne est désignée pour la charge des premiers secours.

Articles qui pourraient vous intéresser dans cette même catégorie