La sécurité publique intèresse de plus en plus de sociétés privées

La sécurité publique intèresse de plus en plus de sociétés privées

Les menaces contre les biens et les personnes sont malheureusement de plus en plus d’actualité. De nouvelles technologies sont là afin d’y apporter une réponse adaptée.

La sécurité publique est de la responsabilité des polices municipales, nationales et de la gendarmerie nationale.

La sécurité privée se définit par une surveillance humaine ou des systèmes de sécurité électronique. Elle sert pour le transport et la surveillance de fond, pour la protection physique des transports. Elle installe, utilise et exploite la vidéo-surveillance ou la vidéo-protection, et les recherches d’informations à destination des tiers (art. L 6111-1 à L 612-25 du Code de la sécurité intérieure). Chacun de ses agents en poste doit avoir une autorisation d’exercer. Celle-ci sera accordée après une enquête administrative complète, effectuée par l’autorité compétente.

Nos services de sécurité

Découvrir nos solutions de télésurveillance pour particuliers

Je découvrekeyboard_arrow_right

Le marché global de la sécurité en pleine expansion

Les administrations publiques se tournent de plus en plus vers des sociétés privées pour assurer leur sécurité : les hôpitaux, les bâtiments publics, les gares et les centres commerciaux. Le désengagement de l’état et le besoin croissant de protection et d’assurance développent ce secteur d’activité, comme nous l’attestent aussi ces quelques chiffres récent : le COFIS (le Comité de la filière industrielle de sécurité) avance un chiffre de 5 % par an du marché ; l’équipement de vidéo-surveillance a progressé de 3,4 %, selon l’Atlas ; sans oublier les drones et les diverses technologies associées qui jouent sur cette augmentation.

Les administrations régionales, départementales et communales anticipent cette nécessité, en fixant des budgets prévisionnels sur le thème de la sécurité, qui est le seul domaine à ne pas connaître de restrictions budgétaires. Ces financements servent, grâce à la sécurité privée, à assurer la surveillance physique des locaux ou des lieux recevant du public.

La vidéoprotection et la vidéosurveillance sont accompagnées de mesures humaines et technologiques complémentaires

Les systèmes de vidéo-protection permettent aux particuliers d’avoir une vision permanente de leur domicile grâce à des renvois d’images sur leur téléphone. Des logiciels reliés à ses systèmes assurent une surveillance par détection avec le renvoi immédiat vers des centres opérationnels de société privée ouverts 24h/24. La première analyse des images donne des éléments précieux aux opérateurs pour saisir la police ou envoyer directement des agents de leur société. La crédibilité des agents formés est primordiale. Il n’y a plus de possibilité d’intrusion sans réaction immédiate ou le cas échéant, l’exploitation des images permet l’identification du ou des auteurs du délit.

Les facilités d’installation, qu’elles soient techniques ou juridiques, encouragent les secteurs publics et les particuliers à investir dans la sécurité privée.

La mise en place du matériel et de ses logiciels devient de plus en plus simple, sécurisée et moins coûteuse. Que cela soit pour les administrations ou les particuliers, la déclaration de l’usage de vidéo et/ou d’enregistrement de surveillance fait l’objet d’une simple demande d’autorisation à la préfecture. Cette déclaration est à formuler uniquement pour des lieux filmant sur la voie publique ou accueillant du public.

Articles qui pourraient vous intéresser dans cette même catégorie