Effraction, cambriolage… : Comment renforcer sa porte d’entrée ?

Effraction, cambriolage… : Comment renforcer sa porte d’entrée ?

Chaque année, plusieurs milliers de personnes sont victimes de cambriolage. Même si les ouvertures en hauteur, ou qui semblent difficiles d’accès, sont également une cible d’effraction, les cambrioleurs accèdent au logement la plupart du temps par la porte principale. Il est donc vivement recommandé de renforcer sa porte d’entrée afin de dissuader les cambrioleurs.

Les différents systèmes de sécurisation d’une porte principale répondent à des normes strictes de sécurité, qui garantissent un temps minimal d’effraction, et qui dissuadent rapidement les cambrioleurs, qui doivent agir rapidement.

Nos services de sécurité

Découvrir nos solutions de télésurveillance pour particuliers

Je découvrekeyboard_arrow_right

La serrure, première cible de l’effraction

Dans la majeure partie des cambriolages, les malfaiteurs s’attaquent en priorité à la serrure. Ils fracturent cette dernière, généralement avec un pied-de-biche ou une pince spécifique. Cette méthode d’effraction est assez bruyante et réalisée rapidement. Si le cambrioleur rencontre une difficulté de « forçage », il cesse généralement en moins de 5 minutes. Il peut alors soit renoncer à son délit, soit tenter une ultime effraction sur le cadre de la porte.

Changer la serrure de sa porte d’entrée assure une sécurisation plus importante, avec plusieurs points de  sécurité, garantissant une durée moyenne de résistance à une effraction. Nous vous recommandons de faire procéder au changement et à l’installation d’une serrure par un professionnel, afin de garantir le fonctionnement optimal de votre serrure, et de répondre aux exigences de différents assureurs qui proposent une garantie habitation.

Renforcer le cadre de la porte d’entrée ou changer intégralement le bloc-porte ?

Si votre budget pour les huisseries vous permet une dépense supplémentaire, il est parfois tentant de changer sa porte d’entrée, au profit d’une porte blindée. Cette dernière est garantie à l’effraction, par attaque de la porte en elle-même, durant plusieurs minutes (de 5 à 15 minutes). Là où le choix d’une porte blindée, qui représente un coup relativement élevé, semble la meilleure option, il arrive parfois, notamment pour des raisons de respect de règlement de copropriété (pouvant indiquer un choix imposé de façade) ou de respect de contraintes spécifiques (patrimoine historique, habitation incluse dans les bâtiments de France…), que l’installation d’une porte blindée ne soit pas possible.

Il convient de se renseigner des contraintes appliquées si votre habitation est concernée par ces particularités. Auquel cas, il est toutefois possible d’envisager, toujours après accord des institutions concernées, un renforcement de cadre de porte par ajout de plaque blindée, ou remplacement par un cadre métallique. Le renforcement d’un cadre de porte peut, selon certaines contraintes, être plus coûteux que l’installation d’une porte blindée. Il sera toutefois obligatoire si la dimension de la porte d’entrée n’est pas standard, la plupart des modèles de portes blindées n’étant pas disponibles sur-mesure.

Quelles solutions pour une sécurisation de votre porte d’entrée ?

Le principal critère à prendre en compte pour choisir une solution de renforcement de porte principale est le coût de cette dernière. L’installation d’une serrure haut de gamme reviendra logiquement moins cher que l’installation d’une porte blindée.

Toutefois, en cas d’absences longues et régulières, ou si l’habitation est située dans une zone privilégiée des cambrioleurs, il faudra envisager dans la mesure du possible une installation de porte blindée. Dans tous les cas, chaque mesure représentant un coût non-négligeable, pensez à demander plusieurs devis gratuits auprès de différents professionnels de la sécurité, et étudiez-les attentivement afin de faciliter votre choix.

Articles qui pourraient vous intéresser dans cette même catégorie